Couzou: assez, trop calme. Mais beau

Publié le par Sylvain Theriault

Étape 17: Rocamadour à Labastide-Murat
Vendredi 22 août: 25.6 km
Soleil. Nuages et pluie en soirée. 25 degrés


C'est dommage de quitter Rocamadour. Un jour j'aimerais bien y revenir... En voiture. Le père Rolland à besoin de bénévoles. Grosse descente pour quitter les hauteurs de la ville. Petit déjeuner à Couzou. La table de pique nique n'était qu'à 5 km auj. Hourra! C'est tellement tranquille dans la ville. Même les oiseaux ne chantent pas!!! Le chemin est difficile auj. Il y a eu 7 grosses montées et seulement 3 descentes. J'ai hâte d'avoir des bouts plats. Nous dînons près d'un lac à Montfaucon. Encore assez tranquille. Nous sommes qu'à 5 km de notre destination. Les nuages commencent à être plus menaçant. La hanche de Janie lui fait un peu mal. Nous ralentissons un peu le pas pour les derniers km. Je lui passe également mon bâton de marche. Avec 2 bâtons elle va ménager ses efforts. Arrivé à destination à 15hrs. Les clés du gite sont derrière une jardinière. Pas trop sécuritaire. Le gîte est en fait un petit appartement. Tout y est. Il y a 3 lits. Guylaine sera avec nous ce soir. Nous allons faire une petite commande. Souper au gîte. Pâtes, vin, yaourt. Miam Miam et surtout pas cher. Jusqu'à maintenant j'ai un déficit accumulé de seulement 75€, pour 3 semaines d'aventure c'est très bien. Je devrai revenir au déficit zéro avant d'arrivée à St-Jean-Pied-De-Porc.
Il n'y a pas d'Internet, ni de réseau. Je voulais contacter ma gang à Mtl. Demain peut être. J'en profite pour mettre à jour mes notes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article